Points sur les pathologies du village de la Sône

Des médecins du secteur, préoccupés par un nombre important de pathologies, notamment de cancers rencontrés chez des personnes vivant à proximité de la centrale d’enrobage de la Sône,ont alertés l’Agence Régionale de Santé (ARS) et la Cellule de Santé Publique en Région (CIRE)
Suite à cette réunion entre médecins généralistes, de veille sanitaire de l’ARS et un médecin épidémiologiste du CIRE, une enquête va être menée dans le secteur de la Sône.
Conjointement notre association a décidé d’effectuer des prélèvements de lichens pour les faire analyser et connaître ainsi le degré de pollution de l’air que respirent ces populations.
En tout état de cause, les résultats ne refléterons pas les pollutions qu’ont endurées la population durant le fonctionnement de l’ancienne centrale (de 1973 à 2013) sans contrôles ni informations, sauf compte rendu de visite d’un inspecteur de la DREAL qui noté déjà à l’époque une sur pollution et dysfonctionnement de l’évacuation des fumées et poussières, (il faut savoir que cette centrale a été démonté et envoyé au Congo!!! par l’exploitant suite à l’alerte de SES auprès de la préfecture pour éviter tout contrôle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>